Version imprimable de la page
source : jussac.fr


Budget 2012

Présentation des budgets de fonctionnement et d'investissement. Année 2012.

Budget primitif 2012


 

Le budget communal, divisé en deux parties, traduit en chiffres les grandes orientations du Conseil municipal :

Lors de la réunion du 27 Mars 2012, le Conseil municipal a adopté le budget à l’unanimité d’autant qu’il permet de faire face aux

nouveaux investissements tout en maîtrisant la dette et ce malgré une stabilité des dotations publiques et une augmentation

des charges de gestion courante de 5 %.

Les taux d’imposition sont réactualisés de 1%.

 

  

Budget primitif 2012 : Section de fonctionnement


Le budget primitif s’équilibre à 1 554 229,00 euros.

La section de fonctionnement inclut les dépenses et recettes courantes de la commune.

 

 


 

Budget primitif 2012 : section d'investissement

La section d'investissement s'équilibre à 1 399 196 euros

Elle représente les programmes d’investissement de la commune et leurs financements.

 

LES INVESTISSEMENTS DE LA COMMUNE SONT FINANCÉS PAR :

- un virement de la section de fonctionnement : 325 666 €
- le fonds de compensation de la TVA : 40 600 €
- les excédents de fonctionnement capitalisés : 412 457 €
- un recours à l’emprunt de 313 870 €
- Les concours de l’état : 9 000 €
- La Participation pour Voirie et Réseau pour 28 000 €


PROGRAMME D’INVESTISSEMENT :

Le solde des travaux de 2011 restant à réaliser début 2012 s’élève à 354 850 €.

Il comprend des équipements pour l’école, les locaux de stockage du gymnase qui seront réalisés dans l’année et des travaux de voirie effectués début 2012.

Un budget annexe, abondé par une subvention depuis le budget principal, a été créé pour la Zone d’Activité Economique. Le permis d’aménager est déposé et les premiers aménagements se feront avant la fin de l’année.

Le budget prévoit également la création d’un réseau pluvial dans le quartier de la Laiterie en accompagnement des travaux d’assainissement de la CABA, ainsi qu’un programme conséquent de voirie.

LE MONTANT DU REMBOURSEMENT en capital des emprunts s’élève à 184 000 €.