Version imprimable de la page
source : jussac.fr


124 ans en ballon pour la famille Pijoulat

De l'USJ l'USVA, 124 ans en ballon pour la famille Pijoulat !


Si le bénévolat ne vit actuellement pas ses plus grandes heures de gloire, il y est de ces aventures humaines qui tendent tout de même à redorer son blason. L’engagement associatif est parfois l’engagement d’une vie, et dans certains cas l’engagement d’une famille.

Ainsi la famille Pijoulat, Gérard, Serge, Jean Louis (et leurs familles) cumulent à eux trois plus d’un siècle de bénévolat, 124 ans exactement ! Fidèles de l’US Jussac par le passé, ils sont actuellement toujours parmi les forces vives de la toute jeune US Vallée de l’Authre.


                  Jean Louis                                                                      Serge                                                                        Gérard

Chacun à sa manière a apporté une pierre à un édifice qui a connu bien des aventures, des hauts, des bas, des accessions et des relégations, mais personne n’a quitté le navire et un maître mot a fait office de fil rouge : la fidélité. Gérard, l’aîné, actuel vice Président de l’USVA, a signé sa première licence en 1967, en 1977 sa femme, Yvette, a pris le siège (Le Cantou) en gérance et comme le voulait la tradition de l'époque, il est devenu secrétaire du club et a occupé le poste jusqu'en 1980. Par la suite, il est resté dirigeant jusqu'à ce jour après avoir été vice président puis président de l'US Jussac. Il accompagne aussi les équipes aux quatre coins de l’Auvergne et son engagement lui a dernièrement permis d’être honoré de la médaille d’argent de la fédération française de football.

Serge, pour sa part, a signé sa première licence à son retour de Paris en 1975. Joueur, dirigeant et même éducateur à l'école de foot, il est toujours resté fidèle à l’équipe 3 pour laquelle encore aujourd'hui il officie comme juge de touche, rôle bien ingrat mais indispensable !

Quant à Jean Louis, il a signé sa première licence en 1970 avec la création de la première équipe minime du club. En 1980, son épouse a pris le café et lui s’est donc occupé du poste de secrétaire jusqu'en 2000 sous la houlette notamment du regretté Eugène Bessou comme président. Il récupère par la suite la présidence de l’US Jussac et en 2002, sur sa proposition, la mairie a accepté de baptiser le stade municipal (Stade Eugène Bessou). Très impliqué dans le développement de l’école de foot, il contribue, en compagnie de Guy Laporte puis Bernard Delon à faire intégrer l'école de foot aux clubs de Reilhac et Naucelles pour créer l'entente vallée de l'Authre avec Jussac, Marmanhac et Crandelles.C’est enfin le cuisinier attitré (même s’il attend avec impatience la relève) du tournoi en salle de Jussac (qu’il a mis sur pied avec Pierre Tilly et Bernard Joubert).

Cet engagement familial est assez rare pour être souligné même si tous les bénévoles méritent à travers cette histoire de recevoir un coup de chapeau, pour que d’autres aventures de ce genre voient le jour et perdurent !