Version imprimable de la page
source : jussac.fr


Inauguration de la Maison de Retraite de Reilhac

Construction d'une maison de retraite intercommunale Reilhac.

INAUGURATION de la MAISON de RETRAITE : "Les prés verts"

REILHAC : Vivre " dans sa maison "
 Article d' AGGLOmag n°37 : Mars 2010

Intégrée à la forme et à l’activité du bourg : comme une vraie maison, la résidence " Les Prés verts "
veut proposer à ses résidents un projet de vie.


Inauguration le 16 janvier par les partenaires de cette réalisation

" Etre âgé, c’est avant tout être présent. L’être humain conserve tous ses droits, en particulier celui de vivre dans la dignité.

La place grandissante des personnes âgées dans la société correspond à un enjeu majeur. Nous avons souhaité y répondre le mieux possible. "

Les propos de Jean-Pierre Picard, Maire de Reilhac, lors de l’inauguration de la résidence " Les Prés verts ", le 16 janvier dernier, résument bien l’esprit dans lequel a été conçu cet établissement.

 
     

Située à deux pas du bourg, la Maison de retraite a " été intégrée à sa vie et à sa forme ", a expliqué le Maire. Entre l’école et le nouveau lotissement s’étendent aujourd’hui les 4 ailes pavillonnaires de plain-pied, dont une terrasse offre une vue imprenable sur le terrain de football ! Lignes douces, couleurs distinctives, espace " petit-déjeuner " près de la chambre, salles de lecture, de jeux, de télévision, parc… : Les Prés verts " portent un véritable projet de vie ",

a relevé Daniel Marot, l’architecte." Tout en apportant une réponse aux familles, ce projet fait franchir une nouvelle étape dans la conception de ces établissements ", a apprécié Vincent Descoeur, Président du Conseil Général et Député.


Gérée par " Les Cités cantaliennes de l’Automne ", la Maison de retraite a ouvert ses portes en septembre 2009 et permis la création d’une cinquantaine d’emplois. Sur les 68 places existantes, 24 lits ont été prévus pour des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

 

Structurer le territoire

 Cette résidence représente aussi " le triomphe de la volonté pour un dossier initié voici 16 ans, et celui du travail intercommunal, a souligné Jacques Mézard, Président de la CABA et Sénateur.

 

Cet exemple et celui du Centre omnisports à Naucelles montrent qu’avec une réflexion partagée, chaque commune peut accueillir un équipement structurant qui irrigue tout un territoire ".

En effet le projet conduit par Jean-Pierre Picard et Jacques Markarian, Conseiller général, a fédéré 10 communes : Ayrens, Crandelles, Freix-Anglards, Jussac, Laroquevieille, Marmanhac, Naucelles, Saint-Cernin, Teissières-de-Cornet, Tournemire. Sa réalisation d’un coût global de 7,6 MTTC a reçu le soutien de l’Etat, du Conseil Régional et de l’ADEME, du Conseil Général, de la CABA et de la réserve parlementaire. "

       

La prise en charge des personnes âgées est un devoir d’humanité et de solidarité, a conclut Alain Marleix, Secrétaire d’Etat à l’Intérieur et aux Collectivités territoriales.

 

 Notre département présente un bon taux d’équipement mais il reste toujours des efforts à faire dans un secteur qui est aussi créateur d’emplois. "


Les personnalités ont visité une maison de retraite qui privilégie l’espace